FANDOM



Notre  argent part en fumée...

Un incinérateur est un investissement lourd, qui engage les collectivités sur de nombreuses années. De plus, une  multinationale cotée en bourse investira dans son entreprise mais  au-delà, les  dividendes partiront en dehors de La Réunion pour des  actionnaires gourmands.  Les incinérateurs sont de plus, soumis à la taxe TGAP (activités polluantes) et demain à la  taxe climat-énergie, ce qui fera encore grimper la facture répercutée sur le  consommateur. Dans certaines villes de Métropole (Puy de  Dôme….),  la taxe des ordures ménagères a presque doublée en 5 ans et  les habitants de la  petite ville de Lunel dans l’Hérault ont vu leur taxe  d’enlèvement des ordures ménagères (TEOM) augmenter de plus de 120 % ! 

Pour approfondir:


  • Incinérateur de Marseille: la facture flambe. Article Médiapart du 8 FÉVRIER 2015</li>
  • « l’incinération n’est pas une fatalité ! » Interview Jean-Pierre Marchau, juillet 2014</li>