FANDOM


Capture-12






 (En attendant que le travail de mise en page soit achevé, les documents bruts sont consultables ici:  Fichier:Les déchets à la Réunion..pdf et ici  Fichier:Les déchets à La Réunion, aujourd'hui et demain.pdf )






Pour l’année 2011, la production globale de déchets non dangereux sur le département de La Réunion était de 1 805 398 tonnes, répartit en 547 117 tonnes de déchets ménagers et assimilés et 1 258 281 tonnes produites par les activités économiques. Ils sont du ressort du département, gérés dans le cadre du Plan départemental de Prévention et de Gestion des Déchets Non Dangereux. Les communautés d’agglomération ont les compétences de  collecte et de traitement des déchets des ménages et ceux qui peuvent leur être assimilés.

Comagg
RÉPAR











L’ensemble du territoire est couvert par 5 communautés d’agglomération. Par ailleurs, les trois EPCI du Sud et de l’Ouest de la Réunion (CASud, CIVIS et TCO) ont décidé de mutualiser leurs compétences relatives au traitement de déchets ménagers et de créer un Syndicat Mixte de Traitement de Déchets des microrégions Sud et Ouest. Ce syndicat mixte, créé par arrêté préfectoral du 29 janvier 2014, intègre également le Conseil Général et le Conseil Régional au titre de leur compétence liée à la planification de la prévention et la gestion des déchets. Une entente du même ordre pourrait être envisagée entre la CINOR et la CIREST. Cependant aucun accord n’est, à ce stade, en cours entre ces 2 EPCI.



Les déchets dangereux sont du ressort de la Région, gérés dans le cadre du Plan de Prévention et de Gestion des Déchets Dangereux.

Les déchets de chantiers et de plâtre sont pris en compte dans le Plan de Prévention et de Gestion des Déchets des chantiers du BTP de la Réunion. (Région?)




Où vont nos déchets?




















OMR

LES ORDURES MÉNAGÈRES RÉSIDUELLESModifier

Les ordures ménagères résiduelles sont tout ce qu'il reste lorsque les déchets ont été triés.


  • 236 096 t en 2011
  • Collectés en porte à porte, en bacs,  par les services publics. Les communautés d'agglomération déléguent le service de collecte à des entreprises privées: Nicollin  pour la CINOR, la Star pour  la CINOR et la CIREST
  • Pas de traitement sur le territoire, elles sont stockées dans les deux centres d'enfouissement:

- de Sainte Suzanne, appartenant et exploitée par STAR,

- de la de Rivière Saint Etienne (Saint Pierre), appartenant et exploitée par ILEVA


A lire aussi: 


Dechets verts bandeau zoom

LES FERMENTISCIBLESModifier

LES BIO-DÉCHETSModifier

  • Mélangés aux ordures, ils ne sont pas valorisés , envoyés dans les deux centres d'enfouissement ou dans l'incinérateur de la SICA AUCRE de l'Etang-Salé (pour les biodéchets non emballés provenant de certaines GMS (Grandes et Moyennes Surfaces)).

Il n’y a pas à proprement parlé de collecte de biodéchets organisée par les EPCI sur le département. Seul le TCO dispose d’une collecte séparée des bio-déchets pour les métiers de bouche et les cantines du littoral, mais ces déchets sont envoyé pour l'instant toujours envoyés en centres d'enfouissement.

  • Chacun des centres d'enfouissement possède une unité de méthanisation: depuis 2006 à sainte Suzanne et depuis 2010 à la rivière Saint Étienne.


LES DÉCHETS VERTS ET LE BOISModifier

  • 137 329 t en 2011
  • Collectés en porte à porte et en déchetteries  par les services publics.
  • Les capacités de traitement sont encore insuffisantes pour permettre le traitement de l’ensemble du gisement et la majorité des déchets verts sont encore envoyés dans les deux centres d'enfouissement.

->Traitement par broyage : 6 sites de broyage:


Bro

- La société VOCATOUR, bien qu'étant régulièrement déclarée pour une activité de compostage de déchets verts, pratique depuis 2010 un simple broyage de déchets végétaux.

-  Une plate-forme de broyage de déchets verts à Bras Panon a été mise en exploitation en juillet 2012 par la société Igouff.                   
-  Le TO a lancé en 2013 les travaux de réalisation d’une plate-forme de broyage de déchets verts à Cambaie,

La société COPOBOIS valorise des broyats de bois pour réaliser des paillage d’espaces verts, des litières animales et des plaquettes forestières.


->Traitement par compostage

Le compostage de déchets verts s’effectue après broyage par fermentation aérobie de la matière organique.  En 2O11, seuls 29,1 % des déchets verts collectés étaient compostés, les 4 sites de compostage existants sur le département sont :

Comp

Bien qu'étant régulièrement déclarée pour une activité de compostage de déchets verts, la société VALOREST pratique depuis 2010 un simple broyage de déchets végétaux.

Un deuxième type de valorisation organique se développe avec le co-compostage de boues de station d'épuration, d'effluents d'élévages et de déchets verts issus d'activités industrielles, notamment sur la plate-forme de co-compostage de Recyclage de l’Ouest, basée à Saint Paul.


Il convient de rappeler que le compost produit à partir des déchets verts pose
un problème de respect de la norme NFU 44-051 en raison de la présence dans des taux trop importants de Nickel et de Chrome mais un arrêté ministériel est en cours d’élaboration pour le compost réunionnais afin de permettre la vente du produit.  Néanmoins, les stocks de déchets verts compostés ou broyés sont quand même écoulés auprès des professionnels (agriculteurs ou services techniques municipaux) ou des particuliers. (Voir lesétudes menées sur les éléments traces métalliques (ETM),)






LES DÉCHETS AGRICOLES ORGANIQUESModifier

SOURCESModifier

Interférence d'un bloqueur de publicité détectée !


Wikia est un site gratuit qui compte sur les revenus de la publicité. L'expérience des lecteurs utilisant des bloqueurs de publicité est différente

Wikia n'est pas accessible si vous avez fait d'autres modifications. Supprimez les règles personnalisées de votre bloqueur de publicité, et la page se chargera comme prévu.

Sur le réseau FANDOM

Wiki au hasard