FANDOM


Il est essentiel de mettre l'accent sur la collecte séparée des déchets organiques parce que les matières organiques sont la cause majeure des problèmes dans les décharges. Un des objectifs clés est donc d'empêcher l'accès des matières organiques à la décharge. Lorsque la matière organique pourrit sous terre, elle génère:


  • du méthane, qui contribue au réchauffement de l'atmosphère (à molécules égales, le méthane capture vingt fois plus de chaleur que le dioxyde de carbone),

  • des acides organiques qui sont capable de dissoudre les métaux dans la masse des déchets, métaux qui contaminent alors les eaux de surface et la nappe phréatique,

  • des odeurs abominables, qui rendent les décharges si impopulaires dans l'opinion publique.

New-York , EU

Un plan ambitieux de collecte (2016) et la création d’une usine de traitement avalant jusqu’à 100.000 tonnes de déchets alimentaires par an, en les transformant en biogaz, puis en électricité.

150.000 foyers, en plus de 100 buildings et de 600 écoles, tentent l’expérience de collecter leurs déchets alimentaires dans un nouveau seau, qu’ils videront dans des bacs extérieurs, situés à côté des traditionnels conteneurs de déchets recyclables.

Le programme est tout d’abord lancé sur le mode du volontariat, mais les responsables de la municipalité indiquent qu’il devrait être obligatoire au cours des prochaines années. La ville pourrait économiser près de 100 millions de dollars (74,7 M€) par an sur la facture de l’enfouissement.

Fribourg, Allemagne

Pour les biodéchets, des villes favorisent le compostage d’immeuble, ou individuel. En cas de manque de place, la collecte des biodéchets est réalisée où pour 450 000 habitants, 26 000 tonnes de fermentescibles sont collectées, ce qui permet de produire 17 000 m3 de méthane par jour.

Milan, Italie

a mis deux ans à mettre en place une collecte sélective des bio-déchets en se fixant 65 % de tri sélectif en 2015.

Plus de 90%s’étant mis volontairement à cette pratique depuis 2012, déclarent que celle-ci leur a permis de devenir de plus en plus vigilants lorsqu’ils doivent procéder au tri de tous les autres déchets.

Après les excellents chiffres concernant la qualité des fermentescibles collectés, les résultats de l’enquête de l’ISPO décrivent une population de plus en plus attentive à la question de la gestion des déchets et donc soucieuse d’avoir un comportement véritablement vertueux. Ceci démontre l’effet boule de neige que peut avoir la collecte sélective des fermentescibles sur celle des autres matériaux .

Des sacs bioplastiques sont distribués gratuitement. Utilisés avec la poubelle aérée fournie par AMSA, ces sacs servent à la collecte des déchets de cuisine et, une fois remplis, sont acheminés vers une plateforme de compostage. Avec les outils adaptés, il peut être vraiment simple d’obtenir une bonne qualité de la collecte en porte à porte des déchets de cuisine

En FRANCE

Chambéry Métropole

Depuis 2003, compostage domestique. Il ne suffit pas de distribuer les composteurs aux particuliers sans les informer et les former.

Dans cette agglomération, le parti pris a été d’inciter les habitants à composter de toutes les manières possibles. La collectivité a créé un réseau d’une vingtaine de guides composteurs, citoyens formés à la théorie et à la pratique du compostage, chargés d’aider les habitants de leur quartier et de les informer sur la pratique du compostage ainsi que de participer à des stands d’informations sur le sujet.

Des réunions publiques d’information sont organisées pour faire connaître cette pratique.

La collectivité invite également les habitants à mettre en œuvre le compostage collectif en pied d’immeuble en indiquant la démarche à suivre, notamment auprès du conseil syndical et de la co-propriété.

Le lombricompostage est aussi mis en avant comme une solution pour les personnes vivant en appartement.

C’est en portant continuellement cette politique et en maintenant une dynamique autour du compostage que Chambéry Métropole a pu obtenir de bons résultats : aujourd’hui près de 30 % des habitants compostent leurs déchets organiques.

Saint-Philibert de Bouaine en Vendée

Une plate-forme collective a été installée au cœur du village et accueille les habitants qui apportent leurs déchets organiques. Un maître composteur rémunéré par la collectivité contrôle les différentes étapes du processus de compostage.

Une fois le compost récolté, il est distribué aux habitants participants, à hauteur de la quantité de déchets qu’ils ont apportés. Le compost peut également être donné aux agriculteurs qui en font la demande ou à la collectivité pour l’entretien des espaces verts.

Il existe trois plateformes collectives dans cette région et une quatrième est en projet. Il est intéressant d’en développer plusieurs à proximité afin de mutualiser le matériel nécessaire au broyage des déchets verts et au retournement des tas et ainsi de réaliser des économies.

Nantes

Des pavillons de compostage collectif ont été installés par l’association Compostri. Aux pieds des immeubles, ils accueillent les déchets organiques des habitants volontaires. Les urbains ne sont donc plus condamnés à nourrir l’incinérateur ou la décharge avec leur déchets de cuisine mais disposent, à domicile, d’une alternative durable.

Ces installations, ouvertes une ou deux matinées par semaine afin de permettre au bénévole de contrôler les déchets entrants et d’informer les habitants, sont également créatrices de lien social et se révèlent être un support pédagogique intéressant.

Lorient en Bretagne

Depuis 2003, la collecte sélective des biodéchets se fait en porte à porte.

A force de communication et de suivi, la participation des habitants est aujourd’hui au rendez-vous  37 kg de déchets organiques sont collectés par an et par habitant, chiffre qui peut encore augmenter.

Ces déchets sont ensuite compostés sur une plateforme centralisée. Le compost, qui répond aux critères de l’agriculture biologique, est acheté par les agriculteurs locaux. Les biodéchets collectés sont de bonne qualité, ils contiennent moins de 5 % de refus.

Développer la collecte sélective des biodéchets en milieu urbain est un moyen d’assurer une valorisation durable et écologique de ces déchets. La quantité de déchets destinés à l’incinération et à la décharge a diminué significativement, passant de 75 à 55 % depuis la mise en place de cette collecte. le volume de déchets

Pour aller plus loin

http://www.informaction.info/video-environnement-methanisation-agricole-energie-renouvelable-ou-comment-recycler-les-dechets-en-energie      Methanisation agricole

http://www.wormsasbl.org/uploaddoc/_Gestion_des_biod_chets_a_bruxelles.pdf La gestion des BIODECHETS à Bruxelles Etat des lieux, analyse etperspectives. DENNEMONT Laurent, Travail de Fin de Cycle, Session 2010/2012

Interférence d'un bloqueur de publicité détectée !


Wikia est un site gratuit qui compte sur les revenus de la publicité. L'expérience des lecteurs utilisant des bloqueurs de publicité est différente

Wikia n'est pas accessible si vous avez fait d'autres modifications. Supprimez les règles personnalisées de votre bloqueur de publicité, et la page se chargera comme prévu.

Sur le réseau FANDOM

Wiki au hasard