FANDOM


"Nou vè pa linsinérater" en images.Modifier

Ce spectacle ludique  met en scène un «expert» de l'incinération confronté aux arguments d'un clown plutôt perspicace. Petit sketch d'environ 20mn, imaginé et joué par des comédiens amateurs, il est d'abord conçu comme un outil d'éducation populaire, inspiré des conférences gesticulées initiées par la Scop Le Pavé (http://www.scoplepave.org/).

Capture-13z.png











Merci à Didier pour les photos au Wonder Bazar










Et encore des photos ici, au Jardin Mandala.. Merci à Thierry.







Ce spectacle existe aussi en en version courte, intitulée version "coup de poing", concue pour énoncer des    verités dérangeantes en milieu hostile ;).

Nou vè pa linsinérater04:25

Nou vè pa linsinérater
















Le texte de la conférence gesticulée (version longue):Modifier

Personnages Modifier

1. Le Le clown

2. L'experte


Dialogues Modifier

(La maquette est installée sur une table, recouverte par un drap blanc. Le clown arrive en dansant et en jouant du bomp-pomb. Puis il découvre la maquette, tourne autour, essaie de découvrir un coin, puis un autre.) 

L'expert    (entre en scène, autoritaire) Ne touchez pas à ça!  

L'expert  (vendeur)  Bonjour Messieurs-dames. Aujourd'hui, vous allez découvrir le dernier petit bijoux de la haute technologie .(dévoile le drap, triomphateur)  Dernier modèle, dernier cri. Grâce à cet  équipement de haute technologie, la réunion entrera enfin  dans l'ère de la  gestion rationnelle et efficace des déchets. Voici  

l' unité de valorisation  énergétique. 


Le clown   Une univalité...? 

L'expert  (condescendant) Une u-nit-é de va-lo-ri-sa-tion  é-ner-gé-ti-que. Vous avez compris là? 

Le clown   Une unité de ventalisation... ? 

L'expert  (hausse les épaules, excédé, puis se tourne vers le public, vendeur) Tout le monde sait que nos décharges arrivent à saturation. (l'expert ramène un seau plein de déchets) Et la grande question que tout le monde se pose est: mais que nous allons faire avec tous nos déchets? 

(l'expert tend le seau au clown sans le regarder, le clown prend le seau et s'empresse de le poser devant lui, dégoûté par l'odeur) 

L'expert (vendeur) Mais j'ai la solution à tous vos problèmes: une  unité de valorisation  énergétique. 

Le clown    (en se tapant la tête) Ah, un incinérateur, quoi!  

L'expert  (sursaute, puis dégoûté) Je ne veux pas entendre ce mot! 

Le clown    (étonné) Ha bon, c'est un gros mot? 

L'expert   (autoritaire) Maintenant on dit: projet multi-filière avec une unité de valorisation  énergétique.(vers le public, vendeur) Avec cette installation  vous n'aurez plus à vous soucier de rien : notre société  garantit son installation et son entretien pendant 25 ans.  (plus sec) Aujourd'hui, de toute façon, vous n'avez plus le choix, les décharges débordent.  

Le clown     Alors, comment ça marche cette univa... heu... ce petit bijou?

L'expert   (vers le public, vendeur, avec quelques coups d’œil excédés vers le clown qui fait rouler  le  petit camion)  )   Les   camions qui contiennent les déchets  arrivent par ici , puis les déversent dans cette grande fosse. Un  grappin  les attrape ensuite et les envoie dans le four. (le clown mime le grappin et  l'expert lui tend le seau avec colère pour le verser dans le four) Comme ça! (le clown met les déchets du seau dans le four. L'expert, vers le public, vendeur, ) Dans le four, les ordures sont brûlées à plus de 85O°, vous vous rendez compte! 

Le clown   Oté,  i pouake! (Fait mine de se brûler à côté du four) 

L'expert   (excédé, pourchasse le clown) Tch...!!!!  (vers le public, vendeur et jubile) Enfin,  dans cette chaudière on récupère la chaleur pour fabriquer de l'électricité.  La  valorisation d’une tonne de déchets peut  permettre de produire jusqu’à  500 kWh   d’électricité , soit presque 3 mois de fonctionnement de votre congélateur. Vous avez vu comme c'est génial? Un, on se débarasse des ordures et de deux on fabrique de l'énergie! 

Le clown   (En gardant ses distances, dubitatif, s'adresse au public, complice) Zot y croi  la magie, zot? Les déchets ils brûlent par eux même, comme ça, juste parce que les experts l'ont décidé?(l'expert tourne autour de la maquette pour l'attraper, le clown passe de l'autre côté) Non, il ya un truc et je vais vous le dévoiler. (sors ses post it-fioul de la poche et les montre à l'assistance) (l'expert tourne autour de la maquette pour l'attraper, le clown passe de l'autre côté) Il faut d'abord démarrer le feu avec pétrole. (jovial, il rajoute des bidons de fioul à coté de l'inc =  des post it collés sur la maquette)   

L'expert    (excédé, pourchasse le clown)   Bin oui, c'est sur, il faut bien allumer le feu, mais une fois que c'est parti... 

Le clown    (En gardant ses distances, s'adresse au public)   .... ça va continuer à bruler tout seul? Non! (l'expert tourne autour de la maquette pour l'attraper, le clown passe de l'autre côté)  Ces déchets contiennent beaucoup d'eau et ne peuvent brûler qu’en AJOUTANT encore du pétrole . (rajoute encore des bidons) (l'expert tourne autour de la maquette pour l'attraper, le clown passe de l'autre côté) Et le joli petit camion là, il il roule tout seul peut être? Non, il lui faut...? Du pétrole!  (rajoute encore des bidons) ( le clown jette un coup d’œil craintif vers l'expert qui , éssoufflé, le laisse parler) Et avec deux incinérateurs pour toute la Réunion, ça  en fait des camions  sur les routes de la réunion! (mime un volant) Bon récapitulons( essaie de comprendre): on brûle ça, ça et ça (montre les post it) pour  produire de l'électricité, c'est  la va-lo-ri-sa-tion é-ner-gé-ti-que. (réfléchit) Mais en fait, avec tout ce pérole qui brule, (vers l'expert d'un air malicieux) est ce qu'on a encore vraiment besoin des déchets? 

L'expert     (A bout de nerf, pousse le clown) Mais enfin vous allez me laisser faire ma présentation?(vers le public, vendeur et jubile) Dans  cette dernière cuve, les fumées passent enfin dans différents systèmes  de filtration et d’épuration pour éliminer les composants dangereux. 

Le clown   Des composants dangereux, des composants dangereux? (de loin,avec effroi) des composants toxiques!  

L'expert     (vers le clown) Ah , bien sur! (vers le public) Heu, non, non, attendez, attendez, il faut bien expliquer les choses.  C'est vrai que lorsqu'on brùle des ordures,  on produit des fumées qui contiennent de la dioxine, des furanes, et des métaux lourds. 

Le clown   (de loin) Qui sont des composants  hautements toxiques et cancérigènes... . (découragé, l'expert passe derrière la maquette et le clown en profite pour se rapprocher du public) Parce qu'un incinérateur, c'est vraiment magique!  Il  réussi à transformer des déchets non toxiques en  déchets toxiques! Mon inoffensif  pot de yaourt , en brûlant devient un poison très virulent!  (l'expert l'observe avec mépris) 

L'expert   Ah, on  n'arrête pas le progrès. 

Le clown   (en mimant,   l'expert l'observe avec mépris)) Les fumées toxiques se déposent dans l'environnement: dans la terre, dans l'eau, dans l'herbe, dans les fleurs... les animaux les mangent, puis cest nous qui mangeons  les animaux. (l'expert commence à s'énerver) Té, un bon ti  carri poulet dioxine ek un rougail métaux lourd ca lé peÏ ca!  

L'expert  (pousse le clown)  Bon, c'est vrai que  la dioxine provoque des cancers du sein et du foie ,  des carences du système immunitaire,des malformations des nouveaux nés, ... mais ca c'était avant, plus maintenant! Car avec la nouvelle génération d'incinérateur moderne les fumées sont inoffensives. Tous les produis toxiques sont piégés ici dans les filtres. 

Le clown   (revient, soulagé) Ha...merci  les  filtres, bravo! C'est comme les filtres de  cigarettes: depuis qu'on fabrique de cigarettes à bout filtres, on ne  meurt plus du cancer.  

L'expert   (pousse le clown)  Il faut  bien le reconnaitre,  les premiers incinérateurs  n'étaient pas au point et  produisaient trop  de dioxines. Mais  aujourd’hui, des règles très strictes ont été mises en place.  Des valeurs limites d'émission ont été fixées et  les filtres doivent être contrôlés régulièrement. 

Le  clown:   (passe sous les jambes de l'expert) Ah oui, il y a un contrôleur pour tous les incinérateurs de France et, en plus,  les exploitants sont prévenus à l'avance quand il ya des  contrôles ... ils ont donc tout le temps de changer les filtres.  

L'expert (pousse le clown)  Il n'y a pas  d'argument solide à ce jour permettant de conclure  à un risque sanitaire  pour  les  résidents à proximité   d'une unité de valorisation énergétique. 

Le clown   (passe devant l'expert)   D'ailleurs pour être certain qu'il n'y ai pas "d'argument solide", en France on ne réalise presque pas d' études scientifiques sur ce sujet . Pas d'études, pas de danger. Hé, hé, pas vu pas pris! 

L 'expert   (pousse le clown)    J'insiste sur  l'enjeu important qu'il y a à respecter les  valeurs limites d'émission  fixées par la réglementation. 

Le clown  (de loin)   Ah oui, la réglementation, c'est fondamental,! Avec ça on est couvert.  (réfléchit en se rapprochant) Mais sur plus d’un millier de polluants, seuls quelques uns sont suivis et réglementés. (l'expert pousse le clown qui se réfugie dans le public) Avan kannou té  pos lamiante dann nout  lécol , lété "règlementaire" ossi... (l'expert fulmine , il n'ose pas aller le chercher dans le public)(le clown s'interrompt, comme pour répondre à une remarque   du public)  Comment ? Ah,  les pannes de filtres, c'est ça? (deviens  grave soudainement et grimace) Oui, on a déjà vu des incinérateurs  fonctionner 48 heures sans  filtres, le temps de les   remettre en  état... ( revient sur scène, en gardant ses distance, puis malicieux vers l'expert) Vous comprenez, ça coute  tellement de tout  éteindre,  puis de tout rallumer.... 

L 'expert         (s'empresse de lui couper la parole, avec colère) Mais ça c'était avant!(vers le public, vendeur) Maintenant, nous travaillons avec des  directeurs responsables, des  salariés qui ont de la conscience  professionnelle, un matériel neuf et  très bien entretenu,  ..... pour approcher d'un risque zéro! 

Le clown       (observe la maquette et ironique)     Oui, oui,  comme  à Fukushima. Et sa sé qoué sa, sat nenna ladsous? (montre le tiroir) 

L 'expert        (énervé et ironique vers le clown),  Ca? Ah, oui! Merci de me le rappeler(vers le public, vendeur) Dans cette fosse on recueille les résidus de la combustion... 

Le clown         ( déçu) Ah, bon,! Donc tous nos déchets ne s'envolent pas en fumées dans le feu purificateur?  (ouvre le tiroir) Ah oui, il en  reste, et pas qu'un peu: pour une tonne de déchets brulés, il reste  quand même 300 kg de dechets. (grimace) 

L 'expert        (énervé et ironique vers le clown),   Oui, vous avez raison  (vers le public, vendeur) Ce sont les mâchefers, c'est à dire des cendres et des imbrulés.  Et c'est là que le système devient vraiment génial, car ces mâchefers sont va-lo-ri-sés! On les utilisent par exemple  comme revêtements routiers. 

Le clown        Oh oui, les mâchefers sur les routes,  génial, génial!  

L 'expert     (catastrophé)  ATTENTION!!  ATTENTION!!   Peut être plus pour longtemps car les lois risquent de changer.   

Le clown       (réalise doucement, l'expert est méprisant) Bin oui ......les mâchefers contiennent  des métaux lourds, des dioxines et des furannes, qui se déposent dans la terre, dans  l'eau, dans l'herbe, dans les fleurs... les animaux les mangent, puis c'est nous qui mangeons  les animaux.   (A part, commence à se sentir mal, l'expert commence à s'enerver) Donc toutes ces saloperies, je les retrouve dans mon assiette..  Té, entre les OGM et les déchets toxiques, bientôt il nous faudra un antidote contre ce qu'on mange... 

L 'expert    (sec, lui prend le tiroir des mains) Bon, bon, ne  vous inquiétez pas comme ça.(vers le public, vendeur) Ces mâchefers, si on a plus le droit de les  utiliser sur les routes,  on  va les mettre au centre d'enfouissement  spécialisé.  Et le tour est joué! (verse le contenu du tiroir dans le seau)  

Le clown   Dans une décharge quoi!   (ouvre l'autre tiroir) Et sa, kosa i lé sa, lo zafer rouge là? 

L 'expert     Oui, oui, ça aussi. Ce sont les résidus de fumée  toxique. Vous comprenez pour que les filtres soient efficaces, il faut  les entretenir régulièrement. Ne vous inquiétez pas, ça aussi, on l'emballe  et hop, directement au centre d'enfouissement  spécialisé.  (verse le contenu du tiroir dans le seau)  

Le clown (ouvre l'autre tiroir) Et kosa i lé sa, lot zafer là?

L 'expert Ha, oui, oui, ça aussi. Ce sont les résidus de fumée toxique. Vous comprenez pour que les filtres soient efficaces, il faut les entretenir régulièrement. Ne vous inquiétez pas, ça aussi, on l'emballe et hop, directement au centre d'enfouissement spécialisé. (verse le contenu du tiroir dans le seau)

Le clown       (regarde dans le seau avec scepticisme) Donc oui, grace à l'incinérateur: on enterre moins de  déchets, mais des déchets  plus toxiques. (réfléchit et se gratte la tête) (  l'expert est méprisant)  Et comme on sait  bien que les décharges ne sont jamais vraiment étanches,  les polluants se déposent dans la terre, dans  l'eau, dans l'herbe, dans les fleurs...  les animaux les mangent, puis ...(manque de  vomir)   

L 'expert         ( passe devant le clown pour qu'il se taise et essaie de rattraper le coup)   Mesdames et messieurs, grâce à la puissance purificatrice du feu, alliée aux dernières avancées de la technologie, vous serez enfin débarrassés  de  toutes vos ordures. Mais ce... ce petit bijoux c'est plus que ça,  c'est  un véritable projet de société, un hommage au temple de la  consommation, le trou noir des déchets , la cathédrale de la croissance... Grâce à lui, on peut continuer indéfiniment à produire et à consommer:   on brûle tout pour pouvoir encore produire et  encore acheter ! 

Le clown    (enthousiaste) Ah, travailler plus, pour gagner plus, pour acheter plus...

L 'expert Oui, oui!

Le clown Lé gayar, lé gayar! Une croissance infinie et des profits infinis.  

L 'expert   (enfin complice, tape sur l'épaule du clown)  Mais oui, grace à cette petite merveille, on double les  bénéfices: le consommateur paie pour  l'achat du produit ET pour sa destruction .   

Le clown   (l'expert suit le manège du clown) Hé, hé, encore de la magie,... mi sa splik a zot. (Sors un paquet de sa poche) C'est mon goûter (déballe une caricature de sur-emballage, pour manger un minuscule carré de chocolat). J'ai payé ça (mange le chocolat) et j'ai payé ça (emballage), puis je paie encore des taxes pour brûler tout ça. (Jete les papiers dans le four) . Génial, non? Il fallait y penser! C'est bon pour mon ventre et c'est bon pour la croissance! 

L 'expert   (avec dédain)   Quand je pense que certains préfèrent acheter moins de choses pour diminuer les déchets...  

Le clown    Ah,... (pensif) acheter moins pour travailler moins... Té, lé pa couyon, oui!

L 'expert   (sec vers le clown) C'est minable, oui...  c'est passer à côté de tout  le confort et de  tous les bénéfices de la modernité! (vers le public, vendeur) Pourquoi se priver alors que nous avons la réponse à tous vos problèmes. (montre la maquette) Continuez à acheter et à jeter, c'est bon pour le commerce , c'est bon pour le moral et ça fait tourner la machine. (se frotte les mains). 

Le clown   (pas convaincu) Et le recyclage, alors? 

L 'expert    (avance d'un pas vers le clown) Ah, ne me parlez pas de toutes  ces histoires de tri et de recyclage des ordures, (avance d'un pas)  c'est d'une   mesquinerie... (avance d'un pas)   Du rafistolage de bout de chaussettes, (avance d'un pas) de la  récupération  de vieux mégots! (retourne à la maquette) Ah... une belle flambée et on recommence tout, ça c'est la classe! 

Le clown    ( se rapproche, l'expert le regarde avec dédain et va feuilleter le contrat derrière la maquette)Ah oui, le recyclage, sa mi koné. (vers le public). mi sa splik a zot.(reprend un papier dans le four) Avec les  vieux papiers et  cartons, on peut refaire d'autres papiers et aussi avec les vieux vêtements(reprend une canette alu dans le four) Avec l'aluminium et l'acier on peut fabriquer des outils, des pièces en métal ou des boîtes de conserve(reprend une bouteille dans le four) Le  verre, on le fond pour en faire d'autres bouteilles.(reprend un plastique dans le four) Le plastique, on en refait d'autres plastiques... Enfin vous avez compris le principe: rien ne se perd, tout se transforme. 

L 'expert (air dédaigneux) Ah oui, ça je connais : la philosophie des 3  R  

 le clown    Bin oui, ca même même!

L 'expert (air dédaigneux) Ridicule, Ridicule, Ridicule...

le clown Mais non! Réduire les déchets, Réutiliser les déchets, Recycler les déchets. Si avait fait ça depuis avant, les décharges ne déborderaient pas aujourd'hui . Et si on le faisait  maintenant, on pourrait créer plein d'entreprises locales et encore plus d'emplois. 

L 'expert    (avec les casquettes en mainb) Ah mais, notre usine aussi crée quelques emplois! C'est vrai, moins que  toutes vos petites entreprises locales de recyclage (avec dédain), mais  des emplois ô combien plus prestigieux! (vers le public et en montrant la maquette) Ici, vous integrerez  un grand groupe, ( distribue les casquettes dans le public) une société multinationale, qui vous formera travailler sur des postes hautement spécialisés.   

Le clown   (l'expert passe par un dégradé de fierté vers la colère)   Oh oui, des emplois "hautement spécialisés", avec prime de risque et  maladies professionnelles reconnues. La contamination par les dioxines, les furanes et les métaux lourds se fait principalement par les poussières et fumées, en les respirant, ou en passant à travers la peau. Avec un peu de chance, vous pouvez même contaminer votre famille en ramenant vos vêtements de travail à la maison. Les casquettes! Redonnez moi vite ces casquetttes! (récupère vite les casquettes dans le public)(puis au retour, bute sur le regard furieux de l'expert, tente de se rattraper. l'expert commence à s'inquiéter pour son four) Heu... par contre, votre incinérateur permettrait de développer des emplois induits, .... en milieu hospitalier par exemple. 

L 'expert     (observe le four avec inquiétude, sec) Oh, mais avec vos récupérations de  bout de chaussettes, mon four va s'éteindre! Vous devez me fournir  encore des déchets. 

Le clown     (ahuri) Encore des déchets? 

L 'expert      ou me dédommager. 

Le clown     Vous dédommager? 

L 'expert    Mais oui! Vous imaginez combien ça coûte de rallumer un four qui s'est  éteint? Pour que cette usine reste rentable, il me faut plus de déchets  et c'est à vous de me les fournir.  Et moi, j'ai des comptes à rendre à mes actionnaires à la fin de l'année.  De toute façon  c'est écrit ici dans  le contrat. (tend un rouleau de PQ) 

Le clown      Le contrat???

L 'expert     Le contrat !!!  avec un petit sourire narquois

Le clown  (lit, expert fier et sur de lui) "La collectivité s'engage à à alimenter l'unité de valorisation   énergétique en déchets pendant trente ans, et ceci en quantités suffisantes pour assurer son bon fonctionnement sous peine de pénalités." Ah, oui c'est vrai, c'est écrit... (grimace en aparté, ) Rentable, rentable... pour lui peut être, mais pas pour moi. 350 millions d'euros à l'achat, les crédits à rembourser et maintenant des pénalités!(clown en colère, dévoile la tête de mort et se dirige vers l'expert) En plus, vous nous aviez vendu un projet multifilière et voilà qu'on se retrouve à tout brûler, même ce qu'on aurait pu recycler! 

L 'expert  (pousse le clown)  Ah mais oui,  il faut choisir! Recycler ou brûler!  (remet les produits recyclés dans le four)(vers le public, vendeur) Merci pour votre attention et, tous ceux qui sont intéressés par l'acquisition de ce petit bijoux,(regard vers le clown qui fait non ) n'hésitez pas à me  contacter, des facilités (regard vers le clown) de paiement vous seront accordées. (met le contrat devant le clown) Alors qui veut signer ce  fabuleux contrat? 

Le clown     (baisse le contrat, s'adresse au public) Pas tous à la fois , hein! (à l'expert:) On dirait que ça ne marche pas trop votre truc... (l'expert reprend son contrat avec colère et va le ranger dans son sac)(au public) Et encore,  lui il vous demande si vous voulez le signer ce contrat de vente. Parce que les autres experts au département, eux , si on les laisse faire ils vont signer à notre place. 

L 'expert   (enlève sa veste, le clown enlève son chapeau) Effectivement, pour nous enfumer, nos élus parlent d'un projet multifilière dans lequel la construction de deux incinérateurs est prévue, l'un à Saint Louis et l'autre à Sainte Suzanne. Il y a 10 ans le projet a été bloqué grâce à la mobilisation citoyenne qui a fait reculer les élus.  Aujourd'hui, nous pouvons l'empêcher de nouveau.  Si vous êtes contre ce projet et pour les alternatives  Zéro Déchet    notre collectif citoyen vous propose de signer la pétition ou de venir en discuter pour approfondir le sujet.  Didduser le message,  Informer votre voisin et participer à nos actions.

(Band na y boucane à nou

Band zélu y koz si in projé koté Pierrefond ek Sin Zuzane

Na 10 zan sa, lo band citoyen la fé kapote ali

Aster, nou gagne blok ali encor

Si ou lé pa dakor ek sa, not kollectif propoz in sabatkoz ek in pétisyn

Alé di partou, alé fann lo son !!

Koz ek zot voizin é donn à nou la min !!)

Interférence d'un bloqueur de publicité détectée !


Wikia est un site gratuit qui compte sur les revenus de la publicité. L'expérience des lecteurs utilisant des bloqueurs de publicité est différente

Wikia n'est pas accessible si vous avez fait d'autres modifications. Supprimez les règles personnalisées de votre bloqueur de publicité, et la page se chargera comme prévu.

Sur le réseau FANDOM

Wiki au hasard